Home SPORT OUTDOOR I VOILE I La Réserve Naturelle de l’archipel des 7 îles à bord d’une goélette !

I VOILE I La Réserve Naturelle de l’archipel des 7 îles à bord d’une goélette !

by Marion

J’embarque sur Fillao ! Le petit nom d’une goélette de 29 pieds (9 mètres de long). Elle m’emmène découvrir la Réserve Naturelle de l’Archipel des 7 îles. Je fais la connaissance de Yann, mon Skipper pour l’après-midi. Sur le quai, j’enfile mon gilet de sauvetage, je saute dans l’annexe pour rejoindre le bateau à voile, amarré plus loin. Pendant l’approche, Yann me raconte l’histoire de « l’Archipel Aux Oiseaux », et me dit qu’avec un peu de chance, je pourrais observer des pingouins, pourquoi pas même des phoques ! 

L’histoire de la Réserve Naturelle de l’Archipel des 7 îles, et son mystère bien gardé…

Il est situé au large du port de Perros-Guirec, à environ 5km des côtes, et s’étend sur une quarantaine d’hectares. En réalité, il est composé de 5 îles : l’île aux Moines, l’île Plate, l’île de Bono, l’île de Malban, l’île Rouzic. Ce mystère si bien gardé ! Yann me confie qu’il s’agit d’un problème d’interprétation à l’époque, entre les cartographes et les explorateurs.
Plus tard, pour conserver le nom et arriver au compte, ont été ajoutés les récifs des Costans et du Cerf.
D’ailleurs, il ne porte pas son surnom d’Archipel Aux Oiseaux par simple hasard. Ces îles invitent à la découverte de véritables colonies d’oiseaux ! En effet, suivant les saisons,  nous pouvons rencontrer des Fous de Bassans, des Macareux Moines, des Cormorans, des Pingouins et même des Phoques. La question c’est, vais-je avoir de la chance? 

La côte de granit rose vers Perros-Guirec ©Madame Voyage

Nous voilà arrivés au bord du bateau. Je vous quitte deux secondes le temps de passer par dessus bord… Me voilà installée à babord. Nous nous détachons de la bouée et nous mettons les voiles. C’est un deux mats, il y a deux grandes voiles principales. Le vent souffle depuis l’arrière du navire. Dommage la voile hissée  à l’avant que l’on appelle le spi (spinnaker) qui sert de booster par ce type de vent, est cassée. Nous irons à petite allure aujourd’hui, pas de folie, juste quelques noeuds.
Nous nous éloignons doucement de la côte. Il faisait grand beau en partant, là beaucoup moins. Après une petite heure de navigation, nous devinons les différentes îles. Certaines sont plus imposantes que d’autres et notamment l’île aux Moines, qui se repère de loin avec son phare.

L’île aux Moines et son phare ©Madame Voyage

Nous n’avons que très peu de vent, à quelques reprises nous avons appuyé avec le moteur. Dommage d’avoir le bruit, mais c’était ça ou la rame et surtout les aléas de la nature ! J’ai déjà beaucoup de chance d’être là où je suis au beau milieu de nulle part grâce à Nosy – Explore Natural Islands.
Nous nous approchons de l’archipel, et voilà ce que je découvre sous mes yeux ! Bien que le temps soit très changeant de quart d’heure en quart d’heure, ça n’enlève en rien la beauté du cadre. Bien au contraire, les couleurs sont impressionnantes !