Home CARNETS DE VOYAGE I RANDO I ma première randonnée neige au Hohneck de l’hiver !

I RANDO I ma première randonnée neige au Hohneck de l’hiver !

Marion-Prigent-Photographie-Madame-Voyage-Vosges-Hohneck-neige-hiver

Voilà la neige est arrivée dans le Massif des Vosges ! Madame Voyage est à peine rentrée de sa semaine en Gironde qu’elle  s’empresse d’organiser une randonnée neige au Hohneck, pour voir les sommets enneigés des Vosges. Bien que la météo ne soit pas en notre faveur, je suis toute excitée, à l’idée de voir la neige ! Quoi que, c’est là, tout l’art de la nature ! En effet, elle nous réserve parfois, des surprises indescriptibles… Vraiment, je ne croyais pas si bien dire… Vous êtes prêts ? Je vous embarque avec moi, pour ma première randonnée neige de l’hiver, au Hohneck dans les Vosges. En fait, celui-ci se situe à la frontière entre le département du Haut-Rhin en Alsace, et celui des Vosges. Je prends la route depuis la ville de Strasbourg. Le trajet peut paraître long. Sauf si tu es en bonne compagnie et capable de prendre le temps, de concentrer ton regard à chaque virage ! Waouuuh ! Les paysages couverts de neige, à l’approche, sont à couper le souffle ! Prends tes chaussures chaudes, on y va ! 

MA PREMIÈRE RANDONNÉE NEIGE

AU HOHNECK DE L’HIVER DANS LES VOSGES

L’ITINÉRAIRE DEPUIS STRASBOURG 

LE LIEU DE DÉPART DE LA RANDONNÉE NEIGE AU HOHNECK 

C’est depuis Strasbourg, que nous covoiturons avec un ami, pour nous rendre vers le massif des Vosges. Nous avons mis environ 1h40 pour 110km, depuis le centre ville. A l’approche, nos yeux commencent à scintiller, comme la neige posée délicatement sur le bord des routes. Les routes se transforment en lacets serrés. Jusqu’à ce que nous atteignons le parking de départ : Le parking Charlemagne. Venant de Strasbourg, vous dépassez le col de la Schlucht, ainsi que le Refuge des Crêtes et vous y êtes.

L’ITINÉRAIRE BALISÉ DE LA RANDONNÉE NEIGE

Le chemin démarre au niveau du parking. Difficile de se tromper, il est bien matérialisé. La neige a fondue ces jours ci. Du coup, la route est bien dégagée. Par contre, un conseil d’amie. Prenez soin de regarder systématiquement la météo de La Bresse Hohneck avant de vous aventurer. A cette période, les pneus neiges sont impératifs. Si toutefois, votre véhicule n’est pas équipé, pensez à prendre vos chaînes, pour vous assurer de faire votre randonnée neige au Hohneck.

LA PRÉSENTATION DE LE GROUPE DE RANDONNEURS DU JOUR

Aujourd’hui, Nova et moi ne sommes pas toutes les deux ! Mais plutôt très bien accompagnées ! Je vous présente le groupe de randonneurs du jour.

  • Johann Walz, un ami nouvellement Photographe Auteur. Il a nous a pris en photos. Regardez ci-dessous, sur la première, c’est nous que vous devinez en tout petit ! Mais où est Madame Voyage ? Si vous trouvez, vous êtes forts.

4 PHOTOS PAYSAGES DE MON AMI PHOTOGRAPHE AUTEUR JOHANN WALZ

  • Audrey et Tim son chien Berger Australien. Tim, est ni plus ni moins, le papa de ma chienne Berger Australien, Nova ! Quel bonheur pour Audrey et moi-même, de les voir réunis. D’ailleurs, si certains d’entre vous, sont à la recherche d’un élevage familial de très haute qualité, je vous conseille le sien : Spirit Little Red Tree. En fait, tout est question de feeling dans la vie ! Avec Audrey, dès le premier appel, nous avons sentie que nous étions faites pour nous entendre ! Merci pour ta confiance !
  • Michael, un ami mordu de grimpe ! Cette fois-ci, il est accompagné du chien de sa fille, Iago un chiot Cocker. La première fois qu’il ira dans la neige lui aussi (le chien, je précise !).

Pour résumer, nous sommes 4 amis et 3 chiens pour cette randonnée neige dans le Massif des Vosges. Nous allons nous régaler, c’est certains !

LES PREMIÈRES TRACES DE PATTES POUR NOVA DANS LA NEIGE

LES PREMIERS PAS DANS LA NEIGE POUR NOVA

Voilà, Nova met ses coussinets dans la neige pour la première fois de sa vie ! Avez-vous un chien ? Rappelez-vous de sa première fois dans la neige ? Comment était-il ? Pour ma part, folle comme elle est, dès qu’elle sort sa truffe dehors, je pensais qu’elle allait avaler la neige à pleine gueule, et secouer le tout dans tous les sens ! Mais rien du tout ! On dirait qu’elle avait fait ça toute sa vie ! J’étais presque déçue !

LES PREMIÈRES BOULES DE NEIGE DE NOVA !

Alors du coup, je la stimule ! Je commence à lui lancer des boules de neige, pour voir sa réaction ! Et là j’ai adoré ! J’ai adoré lui lancer la balle blanche, en la regardant espérer la rattraper de toute pièce ! Puis là voilà, elle se positionne, telle une bête de cirque pour la réceptionner, elle ouvre la gueule, et là, la boule de neige lui explose littéralement dans la gueule ! Voilà mon énième fou rire de la journée ! Evidemment, je recommence jusqu’à ce qu’elle ait compris mon petit jeu ! Et là vous vous dites : « mais c’est qui la plus immature des deux dans l’histoire ? » Je vous laisse à votre question bien sûr !

 

Au fur et à mesure que nous avançons, les chiens s’amusent à se courser dans la neige, sur les côtés. Je ne vois presque plus les pattes de Nova. Elles disparaissent, enfouies dans la neige. Quelques centaines de mètres plus loin, l’horizon s’offre à nous. A gauche, je vois les crêtes filer sous mon nez, et les petits villages qui se dessinent discrètement en contrebas. Sur ce tronçon, je remet Nova en laisse, car les falaises ne sont pas bien loin. Apparemment, j’adore cette randonnée neige au Hohneck, mais je ne suis pas la seule ! Voilà qui fait plaisir !

En passant, Nova vous fait un clin d’oeil. Ca vous montre quand même le niveau de neige. Nous poursuivons notre randonnée neige. Nous ne sommes pas très nombreux. Tu m’étonnes, vue la météo ! Nous croisons 3 personnes qui font de la randonnée rapide. C’est à mi-chemin entre la randonnée classique et le trail. C’est impressionnant, les gars marchent vite. D’ailleurs, c’es finalement la marche nordique de la montagne.

En fait, c’est la première fois que je fais cette randonnée neige au Hohneck en fin de journée. Nous poursuivons notre ascension. Le soleil commence à se coucher. Le ciel change de couleurs, ca devient spectaculaire ! Le ciel est littéralement orange.

Nous restons là-haut, au sommet du Hohneck, un bon moment. En réalité, nous profitons, de chaque minute, jusqu’au dernier rayon de soleil, jusqu’à la dernière lueur du jour. Chacun d’entre nous s’est dispersé, pour profiter seul, de ces instants imprenables ! Le ciel est jaune, orange, pourpre. En effet, ces couleurs sont tout simplement surnaturelles ! A ce moment là, je pense à une palette de peintre ! D’ailleurs, qu’est-ce qu’il serait heureux le peintre ici ce soir…  

 

Ca y est ! Il fait nuit noir au sommet du Hohneck ! Il est vraiment temps de rebrousser chemin ! Iago a eu froid ! Michael l’emmitoufle dans son manteau. Vous y croirez ou pas ! Il s’est endormi ! La preuve : il ronfle ! Le fou rire qu’on s’est payés ! J’espère que vous ne cherchez pas toujours le calme, si vous souhaitez randonner avec moi…  Car j’ai  le  rire facile.

LE CHEMIN RETOUR, DE NUIT, À LA FRONTALE

Tous les 4, nous nous équipons de notre frontale, avant de rebrousser chemin. Nous aidons Michael, car il porte Iago pour le retour. Eh oui, les Cockers sont moins robustes que les chiens Bergers Australiens en terme de résistance à la fraîcheur et aux terrains enneigés. Nous attachons les chiens. Oui, car les falaises ne sont pas bien loin, sait-on jamais ! Nous progressons plus lentement, mais surement, à l’aide de nos lampes frontales, et des traces de pas. Ca nous évite de nous enfoncer dans des trous profonds.

Nous voilà de retour à la voiture sur le Parking Charlemagne proche du col de la Schlucht. Après 4h de balade (oui nous avons pris tout notre temps, en réalité l’aller/retour doit prendre pas moins de 3h), nous nous disons au revoir, et reprenons la route. Nous avons déjà hâte de nous retrouver pour les prochaines chutes de neige, prévues dans deux semaines seulement !

En attendant, je vous souhaite de belles randonnées seuls ou accompagnés. En fait, l’important c’est de sortir, de profiter de la nature, du Massif des Vosges.

Marion-Prigent-Photographie-Madame-Voyage-Vosges-Hohneck-neige-hiver

Moi, en train d’admirer le coucher de soleil au sommet du Hohneck dans les Vosges

Pensez  à vous abonner à ma newsletter

pour ne louper aucun article

et aucune promotion 100% SPORT OUTDOOR !

 

 

1 comment

Avatar
Johann WALZ 10 décembre 2019 at 17 h 05 min

Superbes images! (… J’ai la barbe ROUSSE?…)

Reply

Leave a Comment