Home Asie I SRI LANKA I Mon retour d’expérience sur ce Voyage Sportif & Solidaire !

I SRI LANKA I Mon retour d’expérience sur ce Voyage Sportif & Solidaire !

MON RETOUR D’EXPÉRIENCE SUR MON VOYAGE SOLIDAIRE AU SRI-LANKA

Après deux semaines, je viens de rentrer de ce merveilleux voyage solidaire au Sri-Lanka. Nos missions,  rénover une école et faire découvrir de nouvelles activités sportives aux élèves. Nous avons eu l’immense privilège de vivre chez les familles de ces élèves pendant toute la mission. C’était une expérience humaine incroyable et à peine racontable !

Il est 3h du matin et je n’arrive toujours pas à trouver le sommeil ! Je repasse en boucle, toutes ces expériences uniques que j’ai eu la chance de vivre pour la première fois de ma vie ! Je ne sais vraiment pas comment je vais trouver les mots justes pour vous partager une telle expérience humaine. Promis je fais au mieux, je vous raconte avec le coeur chargé d’émotions…

CE PROJET DE VOYAGE SOLIDAIRE AU SRI-LANKA

Pour ceux qui prennent le train en cours de route, avant de continuer la lecture, je vous invite à lire mon premier article d’avant départ, la genèse du projet :

 Je décolle pour un Voyage Solidaire au Sri-Lanka !

RÉCITS DE NOTRE VOYAGE SOLIDAIRE

JOUR 1

Après 3h de bus de Strasbourg à Francfort, 6h d’avion de Francfort à Bahrein, 3h de transfert dans l’aéroport, 6h d’avion de Bahrein à Colombo, 2h d’attente pour faire la déclaration de perte d’une de nos valises (qui a été retrouvée !), 1h de négociation avec les locaux pour faire passer les sets de badminton supplémentaires, une dernière heure de trajet pour arriver dans le village de Vithialya, le bus s’arrête et là… Surprise générale ! Des dizaines d’enfants en costumes traditionnels nous attendent au pied du bus, pour nous accompagner en musique jusqu’à l’école. Les costumes sont colorés et la musique bat son plein. Les adolescentes nous accueillent avec un large sourire. Je les sens à l’aise et fière de nous faire partager leurs belles coutumes. Alors que les jeunes filles sont beaucoup plus réservées, certainement moins habituées, je les voient se concentrer pour donner le meilleur d’elles mêmes. J’admire leurs coiffures et leurs maquillages amoureusement préparés par leurs mamans respectives. 


 

 

 

 

 

Nous suivons les troupes de musique et arrivons dans la cour de l’école. Nous ne sommes pas au bout de nos surprises ! Regardez-moi ce comité d’accueil grandiose ! D’autres élèves nous attendaient impatiemment en rang et en costumes, pour nous faire découvrir leur école. Plus loin, j’aperçois également des familles. Les femmes sont visiblement habillées en costumes traditionnels. Les couleurs sont resplendissantes !

 

 

 

 

 

Nous voilà dans l’enceinte de l’école. Pour vous donner une idée des travaux, je vous partage une photo d’un des petits bâtiments à rénover. Les murs sont dégradés, la peinture écaillée voir inexistante à certains endroits.

Après le mot d’accueil du Directeur de l’école, l’association Unis Vers Le Sport nous invite à découvrir les familles avec lesquelles nous allons vivre pendant les deux semaines. Elles se sont déplacées, pour venir nous chercher. Tous ensemble, nous sommes rentrés à pieds jusqu’à la maison. Nous sommes deux dans la famille. La notre est composée du papa et de la maman, de leurs 4 filles et de la grand-mère. Les deux plus grandes sont des élèves de l’école que nous rénovons.

JOUR 2
Après une bonne nuit de sommeil, une douche dehors et un déjeuner typique, composé de riz et d’omelette, nous filons à pieds à l’école.Pour nous y rendre, nous parcourrons chaque jour 9km (3km le matin, le midi et le soir).
Sur le chemin, nous prenons le temps de saluer les gens qui passent, en leur faisant signe de la main, accompagné d’un grand sourire ! Décidément, ce langage est international, j’adore. Ici, les moyens de transport du quotidien sont le vélo, la mobylette et le tuc-tuc. Le contraste est net, tant sur les moyens de transports que sur la manière de les pratiquer ! Chez nous, on roule à droite, ici on roule à gauche, chez nous, la plupart du temps, nous sommes seuls dans notre voiture ou sur notre vélos, ici, que ce soit à vélo en tuc-tuc ou en mobylette, le transport est partagé, serré et toujours avec le sourire !Toutes les deux, nous adorons observer ces paysages qui nous entourent. Il a beaucoup plu ces derniers jours, les rizières sont gorgées d’eau, les paysages sont encore différents, c’est magnifique ! Nous essayons de nous habituer à la très forte humidité.

  Nous arrivons à l’école, il est temps de parler des choses sérieuses et d’attaquer les rénovations. Notre projet est de rénover plusieurs bâtiments et le mobilier d’une école, dans un petit village isolé, au Sud du Sri-Lanka. Après le briefing, nous nous divisons en équipes de travail et allons chercher nos outils. Certains sont à l’atelier réparation du mobilier, d’autres à la peinture du mobilier réparé, du ponçage et peinture des bâtiments. A vos marques, prêts, pinceaux ! Ponçage, peinture, réparation, vices, marteaux, rouleaux, boulons, feront partis de notre vocabulaire pendant 2 semaines !

 Jour 4
Ca y est, nous nous sommes familiarisés avec les travaux, la vie du quotidien. Les enfants sont en vacances. Nous décidons de les occuper. Pendant que certains peignent, une autre équipe s’occupe de leur faire découvrir de nouvelles activités sportives. Aujourd’hui, le programme c’est tir-à-l’arc, badminton, basket, avec l’équipement Decathlon. Nous testons la résistance du matériel en milieu humide, et avec des enfants, comment dirais-je très dynamique et ça résiste ! Je vous avouerais que je ne suis toujours pas plus à l’aise au tir-à-l’arc, je n’aime pas vraiment cette activité. J’essaye de m’améliorer au volley. J’en profite, car c’est le sport national du pays. De nombreux élèves nous impressionnent et nous apprennent des nouvelles techniques chaque jour !
Les travaux avancent bien ! Jetez un petit coup d’oeil !
JOUR 6
En récompense, aujourd’hui nous avons la chance d’aller découvrir la côte aux alentours de la ville de Mirissa. Entre les terres reculées et le bord de mer, c’est sûr que nous apprécions le contraste et le semblant d’air frais ! Nous nous installons dans un bar, construit entièrement avec des planches de bois recyclées. Pendant que certains commandent l’apéro, d’autres se mettent à jouer volley les pieds dans l’eau.
JOUR 8

Aujourd’hui, c’est le Nouvel An Sri-Lankais ! Nous nous levons à 5h du matin pour aider à préparer à manger. Nous pilons la noix de coco, pendant que le riz cuit. Ensuite, nous mélangeons le riz et la noix de coco. Cette préparation devient très rigide. Nous la laissons reposer avant de la couper en morceaux carrés. Nous nous occupons maintenant de piler les oignons rouges, avant de les faire griller avec les nouilles. Maintenant que tout est prêt, nous mettons le feu en route. Une coupelle, des buchettes de bois coupées soigneusement par le papa, un bol de lait. Nous attendons que le lait arrive à ébullition. Nous les voyons applaudir et tous se regarder. Le papa se lève, arrache une branche d’un arbre dans le jardin, la trempe dans le lait, et fait tout le tour de chaque pièce de la maison, pour les bénir et débuter une nouvelle année.


Ensuite, toute la famille se réunit pour manger. Le papa nous sert et nous tend les assiettes. Puis, pour terminer, il nous tend une offrande. Nous essayons de ne pas être gênées, nous sommes sacrément émues…

Comme c’est la nouvelle année, nous en profitons pour nous amuser avec les filles. Nous leur offrons un jeu de mikado et de dominos. Elles ne connaissaient ni l’un ni l’autre. Autant les mikados, elles ont toute suite compris, même la grand-mère a joué avec nous, autant la partie de dominos est plus complexe à expliquer et à mettre en pratique. Croyez-moi, nous avons bien rigolé.

 

C’est une expérience inoubliable. Je souhaite une belle nouvelle année à tous les Sri-Lankais !

JOUR 11

Nous terminons les derniers travaux. Nous sommes sur les finitions.

JOUR 12

Aujourd’hui c’est la kermesse. Une équipe s’apprête à trier les fournitures scolaires que nous avons rapportées (dans nos magasins respectifs, nous avions organisé une collecte auprès de nos collègues et nous les remercions tous chaleureusement encore aujourd’hui). Les fournitures scolaires sont disposées dans le petit sac Forclaz 10L, que nous remettrons toute à l’heure aux enfants. Une autre équipe applique les derniers coup de peinture de finition et nettoie le matériel.

Ca y est le moment que nous attendions tous avec impatience est arrivé. Les 900 enfants arrivent accompagnés de leurs parents ! C’est impressionnant, l’école se remplie, c’est noir de monde ! Nous qui vivions au beau milieu de nulle part depuis 12 jours, ça nous fait un drôle d’effet de nous retrouver entourés d’autant de monde ! Et pourtant c’est pas faute d’avoir été très bien briefé par l’Association Unis Vers Le Sport qui nous encadre. Les professeurs les orientent pour qu’ils se mettent en ligne, afin que nous puissions leur remettre leur nouveau cartable ainsi que de nouvelles fournitures scolaires. Nous en profitons également, pour leur proposer les différentes activités sportives que nous avons organisées. Après beaucoup d’émotion, la journée se termine. Nous en profitons pour prendre un dernier « tea-time » tous ensemble. L’association nous a réservée une petite surprise, haute en couleur !

 JOUR 13
 Le jour du départ… Plutôt du retour ! Bref… Un voyage tout à fait exceptionnel !
Pendant 2 semaines, avec mes collègues, avec ma famille d’accueil, avec les écoliers et le corps enseignant, nous avons partagé des parties de badminton, du volley, du tir-à-l’arc, du basket, de la peinture, du ponçage, du bricolage, des coups de balais, fabriqué des échafaudages de fortune, des pinceaux télescopiques à l’aide de balais, des apéros, des tea-time, des parties de dominos, de mikados, de marelle, des dessins, de l’écriture, des fous rires, des lessives à la main, des baignades, des douches dehors, des conversations interminables parfois sans aucun sens, parfois très philosophiques. Nous allions aux toilettes à l’aide de nos lampes frontales. Nous avons mangé du riz, encore du riz et du riz, des omelettes et encore des omelettes, des haricots, des lentilles oui beaucoup de lentilles le tout au curry…

Nous avons eu la chance de croiser le chemin de bébés tortues qui se jetaient à la mer pour la première fois de leurs vies…

Pendant 2 semaines, nous ne pouvons pas être autrement que nous-même, nous ne pouvons pas jouer un rôle avec les gens qui nous entourent ! Nous partageons tous ! Nous apprenons plus de quelqu’un lorsque nous partageons une activité, une expérience ensemble, car nous dépassons nos limites, nous apprenons les uns aux autres, les uns des autres… Nous échouons ensemble, nous recommençons ensemble, nous gagnons ensemble !

Seul nous allons plus vite, ensemble nous allons plus loin !

C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai écris ces mots, car j’ai découvert des personnes extraordinaires que j’espère revoir, j’ai croisé certains regards que peut-être je ne reverrai jamais et qui m’ont pourtant marqué pour l’éternité…

Pour ceux et celles qui souhaitent s’engager dans un tel projet, n’hésitez pas à suivre les actualités de l’association, qui propose en ce moment deux départs, au Sri-Lanka, mais pas seulement ! Rendez-vous par ici :

Voyages Solidaires & Sportifs avec Unis Vers Le Sport


JE VOUS DIT A TRES BIENTOT POUR DE NOUVELLES AVENTURES ! 
Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux : Facebook et Instagram

Ce voyage est le fruit d’un partenariat avec l’Association Strasbourgeoise Sportive & Solidaire  Unis Vers Le Sport  et l’enseigne de sport Decathlon Decathlon HaguenauDecathlon France. Toutefois, je garde le choix du contenu et de la rédaction de mes articles. Sportivement, Marion 

Leave a Comment