Découvrez mes deux dernières destinations du mois : L'Ouzbékistan & Voyage Solidaire au Sri Lanka IIIII sur les réseaux par ici ---->>
Home Asie Préparer son voyage en Ouzbékistan

Préparer son voyage en Ouzbékistan

PREPARER SON VOYAGE EN OUZBEKISTAN

L’Ouzbékistan , cette terre encore méconnue, nous réserve de belles surprises ! Ce pays chargé d’histoire, nous invite à la découverte de différences ethniques et culturelles. Son patrimoine architectural remarquable et coloré, nous raconte l’histoire de ses diverses conquêtes. Chers voyageurs, quand nous choisissons l’Ouzbékistan, nous allons découvrir plus qu’un pays, mais aussi un peuple d’une gentillesse inimaginable !

CONSEILS & ITINÉRAIRE

 Nous avons organisé l’itinéraire avec notre guide Nasrullo Jumanov de l’agence réceptive locale Xuroson Tour. Pour une première fois dans le pays, nous voulions mêler la découverte des cités architecturales grandioses, avec l’exploration de la nature, entre steppes et désert. Nous avions un désir fort de partager des moments avec les locaux, tout en privilégiant les petites structures indépendantes, tel que le logement chez l’habitant. Pour se faire, nous avons opté pour 10 jours d’itinérance avec les étapes suivantes.


ITINERAIRE : LES ETAPES DU VOYAGE

Jour 1 : Arrivée : Paris – Tachkent (arrivée à l’aéroport puis transfert et nuit à l’hôtel)

Jour 2 : Tachkent (découverte de la capitale), vol vers Ourgench (vol intérieur 1h40) puis transfert à Khiva

Jour 3 : Khiva (découverte de la ville et nuit)

Jour 4 : Khiva, route vers Bouhkara (découverte de la ville et nuit)

D E S T I N A T I O N – Uzbekistan! #uzbekistan #ouzbekistan #visituzbekistan #traveluzbekistan #travelgram #xurosontour #map #destination #travel #photo #roadtrip #adventure #love

Jour 5 : Boukhara (découverte de la ville et nuit)

Jour 6 : Boukhara, route vers Navoi (désert de KyzylKoum, nuit dans une yourte)

Jour 7 : Navoi, route vers Pangate (découverte du village et nuit chez l’habitant)

Jour 8 : Pangate, route vers Samarcande (découverte de la ville et nuit)

Jour 9 : Samarcande (découverte de la ville et nuit)

Jour 10 : Samarcande, train vers Tachkent (4h)

Jour 11 : Départ Tachkent – Paris 


RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

PREPARER SON VOYAGE

PARTIR EN OUZBEKISTAN
TRANSPORT

En avion : La ville de Tachkent est desservie au départ de Paris en 7 à 8 heures (compter quelques heures en plus d’escale, bien souvent à Moscou avec Aéroflot ou à Istanbul* avec Turkish Airlines). Pour les frontaliers, n’hésitez pas à regarder les vols au départ de Bruxelles, Milan, Francfort. Les tarifs sont parfois plus intéressants. Néanmoins, n’oubliez pas de compter le tarif du transfert, entre votre lieu de départ et d’arrivée à l’aéroport (train, covoiturage).

Hors période estivale, vous trouverez des billets pour moins de 500€ (billets achetés environ 3 mois avant le départ). N’oubliez pas de comparer les meilleurs tarifs avec Skyscanner ou autre comparateur de prix que vous avez l’habitude d’utiliser.

*Visite gratuite Istanbul : La compagnie aérienne Turkish Airlines, offre 2h30 de visite gratuite. Il peut être intéressant de prendre des horaires de vol, pour vous permettre de découvrir Istanbul. Néanmoins, regardez bien les horaires de visites gratuites, avant d’acheter votre vol.

LA PERIODE IDEALE

La meilleure période en terme de météo, est soit au Printemps (Mai à Juin) soit à l’Automne (Septembre à Octobre).  En revanche, en terme de flux touristiques, les mois de Mars, Avril, Septembre et Octobre restent les moins fréquentés.  Il est tout à fait faisable de s’y rendre l’été pour toutes les personnes qui supportent bien les grandes chaleurs.

A noter, l’hiver est très rude, ce n’est pas conseillé, si vous souhaitez expérimenter les yourtes, et les nuits chez l’habitant (fermées en période hivernale). A moins que vous vous voyez déjà porter une chapka, 3 pulls et des grosses chaussettes tous les jours, là c’est parfait !

LE VISA

Pour voyager en Ouzbékistan en tant que ressortissant français de plus de 16 ans, il est nécéssaire de posséder un PASSEPORT (en cours de validité 6 mois après la date du billet retour) et un VISA.

Les tarifs varient en fonction du nombre de jours de voyage et d’entrées/sorties sur le territoire. Pour ma part, j’ai choisi un visa de 2 semaines (tarif : 70 €).

A savoir, le VISA s’obtient facilement et de plusieurs manières :

  • Par voie postale : soit par l’agence en ligne, www.rapidvisa.fr, soit vous-même, par courrier (achat de 2 enveloppes Chronopost avec accusé de réception). C’est l’option que j’ai choisie. Attention, il est nécéssaire de remplir un dossier sur la plateforme de l’ambassade au préalable : Formulaire Officiel de l’Ambassade : E-visa
  • Par le biais de l’Ambassade de la République d’Ouzbékistan en France, à Paris : si vous préférez vous rendre à l’Ambassade, l’adresse est la suivante :

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE D’OUZBEKISTAN EN FRANCE 

22, rue d’Aguesseau

75008 Paris.

Les contacter : contact@ouzbekistan.fr // +33 (0)1 53 30 03 53

Horaires d’ouvertures : à vérifier sur le site de l’Ambassade avant de vous y rendre https://ouzbekistan.fr/

HEURE LOCALE & DECALAGE HORAIRE

Au départ de la France, le décalage horaire est de 4h de plus en Hiver et de 3h de plus en Eté.

Exemple : Quand il est 12h en Ouzbékistan, il est 8h en France.

LA DEVISE LOCALE

Je vous conseille d’avoir un contact sur place, pour obtenir le meilleur taux de change. Si vous passez par l’agence Xuroson Tour, le guide s’en chargera pour vous.

60 000 SUMS = 10€

1€ = 6 000 SUMS

AGENCE RECEPTIVE OU GUIDE?

Beaucoup d’entre vous m’ont posé la question, à savoir si c’était indispensable d’avoir un guide. Ça n’est pas indispensable, mais fort utile ! Je vous livre mon point de vue, les inconvénients et les avantages :

LES INCONVENIENTS:

-La liberté : nous n’étions pas libre tout le temps de faire ce que nous souhaitions, nous avions un programme à respecter. A noter, qu’avec  l’agence Xuroson Tour, tu peux moduler voir alléger ton programme, pour inclure des temps libres. A toi de le décider.

LES AVANTAGES :

-Achats (souvenirs, marché, restaurant) : quand il s’agit d’acheter des choses soit en magasin, sur un marché et même payer le restaurant et les transports, tu payeras le prix juste.  (Sinon, les tarifs appliqués aux touristes, peuvent aller jusqu’à 2 à 3 fois plus cher). Nous avons fait l’expérience !
-Aucune barrière de la langue, ça n’est pas seulement un guide, c’est un traducteur pendant tout le voyage.
-Aucun problème avec les hommes. Nous étions accompagnées de notre guide. Sinon, c’est vrai qu’ils ont tendance à être un peu, beaucoup, passionnément plus présents. C’est tout à fait faisable, bien que plus confortable avec un guide.
-De nombreux endroits de visite ne sont pas encore traduits ou bien, les explications sont parfois très succinctes. Le guide nous partage sa connaissance et surtout sa vie et ses propres expériences.
-Un voyage sur-mesure : avec cette agence, c’est le guide qui vous accompagnera sur place, qui vous proposera un circuit en fonction de vos souhaits. Il peut être modulé en fonction de vos envies.

ACCESSOIRES UTILES

Prise universelle / Multi-prises : les prises sont les mêmes que chez nous. Par contre, pensez à vous équiper d’une multi-prises (dans certains logements, les prises sont rares. S’il vous faut brancher le téléphone et la batterie de l’appareil en même temps, c’est très utile !)

Lampe frontale : dans certains villages reculés, les coupures d’électricité sont fréquentes. L’éclairage est limité la nuit. La lampe frontale vous guidera partout et vous permettra de déguster votre plat, même dans le noir en toute sérénité.

Plaid : Les transports ont tendance à pousser la climatisation un peu forte. Aussi, certains logements ne sont pas chauffés. Notamment, chez l’habitant et sous les yourtes. Le plaid est idéal pour apporter un peu de chaleur et de confort. Tout le monde se moque de mon plaid, mais croyez-moi, j’étais bien contente de l’avoir, elles ont voulu me le piquer à plusieurs reprises !

Bonnet / Gants : Si vous partez en basse saison, équipez-vous d’un bonnet et de vos gants, il fait froid le matin et le soir.

ARRIVER EN OUZBEKISTAN

L’arrivée à l’aéroport est une expérience en soit ! Armez-vous de patience.  Pour ceux qui n’aiment pas l’administratif, c’est le moment d’apprendre à aimer. En sortant de l’avion, vous passerez plusieurs portails de douane. Il vous faudra remplir 2 formulaires identiques, l’un que vous garderez précieusement (car il faudra le présenter lors de votre départ, sortie du territoire), l’autre que le douanier récupèrera (faites pas comme moi, préférez la version anglaise, c’est plus facile à lire que l’alphabet cyrillique).

SUR PLACE EN OUZBEKISTAN
Le côté administratif

Gardez tous vos justificatifs de paiement, tickets et/ou coupons de passage (hébergement, restauration, divers achats). Ils vous seront demandés au passage de la douane à votre sortie du territoire, afin de vérifier, que l’argent déclarée à l’entrée soit conforme à celle de la sortie. Aussi, lorsque vous changez d’hébergement, l’hôtel vous demandera le justificatif de votre dernière étape.

Les transports à l’intérieur du territoire

Train : nous avons pris le train de Samarcande à Tachkent, pour la somme de 58 000 Sums (soit 10€).  A noter que leurs trains, sont tout aussi modernes et confortables que chez nous.

Avion : nous avons effectué le vol Tachkent – Ourgench pour un prix de 100€.

Voiture / Mini-van : les transferts entre les villes s’effectuent en voiture (inclus par l’agence).

Les habitants

Les Ouzbeks sont des personnes tout à fait adorables et très accueillantes ! Partout où vous irez, en ville, dans les petits villages, les locaux prendront soin de vous. Ils ont un coeur très généreux et aiment partager.

La gastronomie

Si vous aimez le thé et le riz (et la vodka) c’est déjà gagné !

Concernant la gastronomie, la base de l’alimentation est le riz et la viande de boeuf ou d’agneau, toujours accompagné de thé. Ils consomment énormément de soupe.

Pour les personnes comme moi, qui ont une santé atypique et les intestins irritables, je vous livre mes petites astuces durant le voyage : Ne manger que le riz et les légumes (sans viande) ou que de la viande accompagnée de légumes (sans riz), éviter les crudités ou n’en privilégier qu’une sorte pour faciliter la digestion. Ne mangez aucun dessert très souvent gras et sucré. J’ai réussi à manger du pain de temps en temps (je pense que les farines ne sont pas raffinées comme chez nous, il n’y a pas ce problème de gluten).

En espérant avoir répondu à toutes vos questions. Si certaines n’apparaissent pas, écrivez la en commentaire et je prendrai le temps de vous répondre.

Pour vous inspirer, retrouvez toutes mes expériences par ici :

  • Dormir dans une yourte dans le désert de Navoi
  • Dormir chez l’habitant, dans un village au milieu du désert
  • Découvrir l’architecture des cités, sur la route de la soie
  • Découvrir les paysages de la steppe à dos de chameaux

Bonne lecture & Bonne préparation ! 

N’hésitez pas si vous avez des questions, je me ferais un plaisir de pouvoir y répondre ! 

Bon voyage et à très très bientôt, pour de nouvelles aventures…

Ce voyage est le fruit d’un partenariat avec l’agence réceptive locale Xuroson Tour. Toutefois, je garde le choix du contenu de mes articles. 

 

Leave a Comment