Home Amériques Mes conseils pour bien préparer votre voyage à Cuba

Mes conseils pour bien préparer votre voyage à Cuba

Cuba, cette île qui se présente comme une vraie séductrice, bordée de ses innombrables plages de sable fin. Elle étonne par son contraste, entre villes coloniales toutes en couleurs, parfois délabrées, parfois réhabilitées. Aussi par ses montagnes, dont on ne soupçonne pas un instant les merveilles qu’elles nous réservent. Elle nous dévoile des vues imprenables sur ses lacs, ses océans, et ses oiseaux enchanteurs. Elle charme, par la gentillesse de ses habitants, par ses vices omniprésents ! Ici le rhum coule à flot, bien plus que l’eau ! La musique est présente à tous les coins de rues, plutôt l’après-midi et le soir, car laissons-les se réveiller tranquillement.  En quelques jours, Cuba nous manifeste tous ses clichés : mojitos, cigares, salsa. En un mois, Cuba, c’est bien plus que ça ! Pour vivre ces moments uniques en toute sérénité, je vous livre mes conseils pour bien préparer votre voyage à Cuba.

MES CONSEILS POUR BIEN PRÉPARER VOTRE VOYAGE À CUBA

J’ai voyagé pendant 1 mois à Cuba et je n’ai pas aimé la première semaine ! Je vivais pourtant chez l’habitant. Mais j’en avais marre de me faire alpaguer par tout le monde dans la rue, pour me proposer une carte Internet, m’inviter à rentrer dans leur restaurant, pour manger la meilleure langouste de tout Cuba ! J’ai poursuivi mon voyage, parce que le but était justement de m’immerger dans la culture cubaine. Je voulais percer le secret entre les vacances d’un touriste à Cuba, et la vie d’un cubain au quotidien. Je suis vraiment très heureuse d’avoir pris mon mal en patience, car ce que j’ai découvert est tout autre. Il faut le vivre, et même, le voir pour le croire ! Voilà pourquoi il faut aller à Cuba, et maintenant…

Alors, aujourd’hui dans cet article, je vous livre mes conseils pour vous faciliter la préparation de votre voyage, avant le départ : la période idéale à laquelle partir, le choix de l’itinéraire, combien de temps voyager, les formalités,  les transports, le budget à prévoir, les devises, quels accessoires indispensables sont à ne pas oublier dans son sac-à-dos. Tout ça, pour vivre le Cuba des cubains !

Vivre le Cuba des Cubains !

TU ES PRETS POUR PARTIR À CUBA SI…  

  • tu n’as pas peur de te retrouver sans connexion Internet pendant toute la durée de ton séjour (ou presque).
  • ça ne t’effraies pas de dîner aux chandelles quand l’électricité se coupe dans ta casa particular.
  • tu n’as pas peur des 6 heures de décalage horaire (quand il est 12h en France, il est 6h du matin à Cuba).
  • tu ne rechignes pas devant les 10h d’avion (sans compter les éventuelles escales).
  • tu parles espagnol et que tu risques d’apprendre beaucoup plus de choses intéressantes que si tu ne le parle pas…

 

COMMENT CHOISIR LA PÉRIODE À LAQUELLE PARTIR ? 

La meilleure période en terme de météo est celle de Décembre à Avril. Ce sont les mois de l’année les plus frais, si je puis dire. Il fait en moyenne 20 degrés la nuit et 28 degrés la journée. Il est tout à fait faisable de s’y rendre en été, à conditions de supporter les grosses chaleurs. En effet, il fait en moyenne 32 degrés en journée.

En revanche, en terme de faible flux touristique, la meilleure période est très clairement les mois de Septembre et Octobre. C’est la saison des pluies. Mais pour avoir passé quelques mois à sac-à-dos en Asie, les pluies n’ont rien à voir avec celles de Cuba. Il est tout à fait faisable de vivre sa vie. Généralement, elles se déclenchent vers 16h, pendant quelques heures et cessent. Il suffit d’organiser correctement ses journées. Privilégier donc, plutôt en mâtiné et début d’après-midi. Se reposer en fin d’après-midi. Par contre, il  ne faut pas oublier que l’ensemble de la région Caraïbe connaît une saison cyclonique de Mai à Novembre. D’ailleurs, celle-ci est parfois vigoureuse. Alors, il est fortement recommandé de se renseigner sur les conditions météorologiques avant vote départ. Le cas échéant, contactez l’Ambassade pour partir en toute sécurité. Aussi, cette période permet de trouver des billets d’avion à tarifs très intéressants.

QUELLES SONT LES FORMALITÉS OBLIGATOIRES ? 

Pour voyager sur l’île de Cuba en tant que ressortissant Français, il faut se munir de votre passeport, de vos billets aller/retour, d’une carte de tourisme ainsi que d’une attestation d’assurances médicale.

  • Votre passeport : il doit être en cours de validité 1 mois après la date d’arrivée.
  • Vos billets d’avions aller/retour : Attention, pensez à bien acheter vos billets d’avion aller/retour, sans quoi à l’arrivée dans le pays, la douane vous invitera gentiment à faire demi-tour, pour prendre un vol retour (sans oublier de vous le faire payer bien sûr). Si votre avion survole les USA (ce qui est quasiment toujours les cas), et si vous avez visité un pays Africain, je vous invite à vous rapprocher de l’Ambassade pour vous assurer que vous pouvez bien aller à Cuba. Les USA interdisent formellement le vol aux passagers ayant visités certains pays d’Afrique.
  • Une carte de tourisme : vous procurer la carte de tourisme (si votre voyage ne dépasse pas les 30 jours). La solution la plus facile rapport qualité/prix est sans aucun doute, de passer par la plateforme NovelaCuba.  Au total, j’ai payé 28€ (carte de tourisme 27€ + envoi postal standard 1€). D’une efficacité redoutable, j’ai reçu mon courrier postal en moins de 48h, et sans m’être déplacée nulle part ! Donc, aucune impression à prévoir, la carte de tourisme est toute prête à l’emploi. A savoir, si vous planifiez de poursuivre votre voyage plus de 30 jours, la carte de tourisme est renouvelable sur place, pour 30 jours supplémentaires.
  • Une attestation d’assurance médicale : Généralement elle est incluse dans vos frais de carte de crédit. Voilà la marche à suivre pour en faire la demande :
    • carte VISA : EuropCart . Remplir le formulaire, qui génère un PDF en plusieurs langues. Je vous conseille d’imprimer l’ensemble des copies pour en avoir plusieurs exemplaires, aussi d’enregistrer la version digitale. Si ça ne fonctionne pas, vous pouvez adresser un mail en ce sens, directement à votre conseiller personnel.
    • carte MASTERCARD : contactez le numéro de téléphone qui se situe au dos de votre carte bancaire « Assurance Médicale ».

Mes conseils pour bien préparer votre voyage à Cuba : La carte de tourisme est obligatoire, sans quoi vous ne rentrez pas sur le territoire Cubain. A noter, les vols Air France, vérifient votre carte de tourisme lors de l’embarquement. En effet, si vous n’êtes pas en possession de cette carte, la compagnie se réserve le droit de ne pas vous faire embarquer.

L’ ANECDOTE: J’ai rencontré lors de mon voyage, deux copines qui les avaient oubliées chez elles. L’agent d’escale, leur a interdit l’accès à l’avion. Elle sont allées au Consulat Général de Cuba à Paris. Heureusement, celui-ci les délivre dans la minute.  Bien évidemment, sous réserve des heures d’ouvertures du bureau (du lundi au vendredi de 9h à 12h). L’adresse est la suivante : 14, rue des Presles – 75015 PARIS. Puis, elles ont finalement pris le vol du lendemain (avec l’hôtel à payer, puis le coût supplémentaire du vol).

QUEL BUDGET PRÉVOIR ? 

Une chose est sûre, c’est que, même en mode sac-à-dos, voyager à Cuba coûte cher ! Voir même très cher si vous décidez de voyager seul. Alors, si l’idée de partir ne te sors pas de la tête, et si tu souhaite limiter tes dépenses, il est temps pour toi, de trouver un copain de voyage ! S’il parle espagnol c’est encore mieux, il te fera économiser un max !

A chaque mode de voyage son budget. Ici je ne partage que ce celui je pratique. C’est-à-dire, le mode voyageur backpackers : dormir chez l’habitant dans des casas particulares, manger dans des restaurants fréquentés par les cubains, se déplacer essentiellement avec les bus et les taxis collectivos (je ne conseille absolument pas de louer une voiture. Pour plusieurs raisons : le coût de la location est élevée, les indications cubaines, sont… cubaines, se garer dans les centres urbains et un enfer.

L’ANECDOTE : J’ai rencontré un couple de voyageurs qui ont loué une voiture au départ de la France. Ils ont eu beaucoup de mal, à trouver l’endroit de location. Vous me direz qu’avec Internet c’est facile ! Et si nous n’avons pas Internet ? Ravis d’avoir retrouvé la voiture, ils ont mis 3h30 rien qu’à sortir de La Havane. Au bout des 3h30. Ils ont payé un taxi, pour les emmener sur l’axe autoroutier.

Budget voyageur backpacker en solo : Prévoir 45CUC/jour

Budget voyageurs backpackers  en duo : Prévoir 65CUC/ jour (soit 32,50CUC/personne/jour).

Je ne mange pas de viande ou très peu, j’ai donc demandé des petits-déjeuners et dîners végétariens. Cela m’ait revenu moins cher de 2CUC par repas (c’est à dire une économie de 168CUC sur un mois).

  • Réserver une nuit chez l’habitant entre 20 et 30CUC la nuit
  • Prendre le petit-déjeuner chez l’habitant entre 5 et 8CUC par petit-déjeuner
  • Prendre le dîner chez l’habitant entre 10 et 12CUC
  • Boire un verre dans un bar entre 2 et 5CUC
  • Prendre le bus entre 0,50 et 1CUC
  • Emprunter le taxi collectivos (variable en fonction des trajets)

COMMENT CHOISIR SON ITINÉRAIRE ? 

Le choix de l’itinéraire dépend surtout du temps que l’on envisage de rester sur place. Si ça ne tiens qu’à moi, je vous conseille de partir au moins un mois. Si vous souhaitez découvrir le tour de l’île, surtout comprendre le cuba des cubains, l’idéal est d’y rester un minimum de 3 semaines. Si vous souhaitez privilégiez une partie ou une autre, le minimum est tout de même 2 semaines. Je suis partie à Cuba à la dernière minute. Je vous livre mes erreurs plus bas, pour vous aider à anticiper certaines complexités.

Si vous partez pour deux semaines, privilégiez une zone géographique. Comme par exemple ici, la zone Ouest du pays :

Itinéraire Type (2 semaines) : La Havane (2 jours) – Piñar del Río (1 jour ) – Viñales (2 jour) – Cayo de Justia (1 jour) – Soroa (2 jours) – Las Terrazas (1 jour) – Cienfuegos (1 jour) – El Nicho (1 jour) – Trinidad (2 jours)

Si vous partez au moins trois semaines, vous avez le temps de voyager dans l’ensemble du pays sans se presser. A condition d’anticiper la question des transports. Ici le vol aller : Paris-La Havane et le vol retour : Santiago de Cuba-Paris, puis le transfert Trinidad-Holgún :

Itinéraire type (3 semaines) : La Havane (2 jours) – Viñales (1 jour) – Cayo de Justia (1 jour) – Soroa (1 jour) – Las Terrazas (1 jour) – Cienfuegos (1 jour) – El Nicho (1 jour) –  Trinidad (2 jours) – Holgún (1 jour) – Baracoa (2 jours) – Santiago de Cuba (1 jour) – Parc National de la Maestra (2 jours) – Parc National de Turquino (2 jours) – Santiago de Cuba (1 jour)

A savoir, si vous souhaitez découvrir l’ensemble de l’île comptez au moins 3 semaines. Je vous conseille absolument d’arriver à La Havane et de repartir depuis Santiago de Cuba (ou l’inverse). Les transports sont horriblement chers, et lents. Cela vous fait gagner du temps, de l’argent et de l’énergie ! J’ai pourtant passé un mois à Cuba, n’ayant pas anticipé le coût et le temps des transports, car je suis partie sur un coup de tête (voyage annulé). J’ai fais le choix plutôt malgré moi, de ne pas découvrir la partie Est du pays.

En arrivant sur place les premiers jours, je me suis renseignée, afin de planifier une semaine dans l’Est pour faire de la randonnée dans les parcs. J’ai toutes les informations que je vous livrerai dans un autre article, mais je n’ai pas de photos car je n’y suis finalement pas allée. Un prochain voyage peut-être.

QUELLES DEVISES ET COMMENT S’EN SERVIR ? 

Comment ça les devises ? Oui, à Cuba, la particularité c’est que nous utilisons 2 devises ! La monnaie nationale, dite moneda nacional ou CUP, utilisée par les cubains et la monnaie nationale le CUC. Comme je vous donne mes conseils pour bien préparer votre voyage à Cuba, j’ai choisi d’écrire un article spécialement dédié à Comment se procurer et bien utiliser les 2 devises cubaines. En atttendant de vous livrer presque tous les secrets dans un autre article, je vous donne des explications basiques par ici. 

LAQUELLE SE PROCURER ET COMMENT ?

La question du change a Cuba est très complexe. En effet, jusqu’à il y a encore quelques années, le dollar était la deuxième devise de Cuba. Cependant, et depuis peu, elle très fortement taxée au change. Je vous conseille de vous munir uniquement d’euros, pour récupérer des CUC.

AVANT VOTRE DÉPART : Pensez à retirer une somme d’argent conséquente (au moins 1000€). Si je peux vous donner un conseil, allez directement à votre banque retirer cet argent. L’avantage, c’est que vous retirez tout en une seule fois et que vous pouvez signaler à votre conseiller d’augmenter les plafonds pour la durée de votre séjour. De ce fait, une fois sur place, vous effectuerez de plus gros retraits, moins souvent. Ce qui incombe moins de frais bancaires.

SUR PLACE : Dès votre arrivée, à la sortie de l’aéroport sur votre gauche, se trouve un bureau de change. Vous recevrez le peso convertible, appelé plus communément le CUC. N’hésitez pas à vérifier que le taux de change est le bon, aussi à recompter avec eux. Demandez leur des petites coupures, pour payer le taxi. Aussi, et surtout, prendre votre temps pour bien répartir votre argent à des endroits différents.

A savoir que dans les centres villes, il est bien plus aisé de trouver des bureaux de changes que des bureaux de retraits de monnaie. Encore une bonne raison de retirer une somme conséquente. Pensez toujours à avoir votre passeport (et non pas juste une copie).

A noter, que toutes les chambres des casas particulares sont dotées de petits coffres forts fermés à clés ou à codes privés, dans lequel vous pouvez déposer vos effets personnels en toute sécurité. Prenez l’habitude dès les premiers jours, de n’emporter l’argent nécessaire pour la journée. Si vous vous faites voler (mieux vaut penser au pire) vous savez que votre réserve vous attend bien au chaud.

Les CUP, sont la deuxième monnaie, utilisée en majorité par les cubains. Elle peut être utilisée par les touristes aussi, mais très sincèrement, il faut un guide pour apprendre à l’utiliser. Ou alors, se faire avoir un bon nombre de fois, pour comprendre ! Elle permet d’acheter des pizzas, fruits et légumes sur les marchés, ou autre petites choses dans la rue. Ce qui baisse considérablement le budget quotidien. Je vous expliquerai ça en détail dans mon article dédié.

RÉSERVER SES TRANSPORTS EN AVANCE, LESQUELS ? 

Le seul transport indispensable à réserver en avance est le vol long courrier. Pour ma part, je passe toujours par skyscanner et je sélectionne très souvent Opodo. Si vous souhaitez utiliser la compagnie de bus Viazul, il est important de les réserver quelques jours avant. Il y a peu de départs sur une journée, et donc les places sont chères. Personnellement je n’ai jamais utilisé ce moyen de transport. Les deux fois ou j’ai essayé, les bus ne sont jamais venus. Faute à pas de chances, car j’ai rencontré beaucoup de personnes les ayant empruntés sans aucune difficulté (sans compter le retard).

RÉSERVER SON LOGEMENT EN AVANCE OU PAS ? 

Evidemment, le logement est l’une de nos priorités lorsque l’on part en voyage. J’ai beau voyager beaucoup, je me pose encore et toujours la question, si je réserve certains hébergement ou non. Généralement, je réserve toujours les quelques premières nuit dans le même endroit, histoire de m’imprégner du lieu, de faire mes marques, de ressentir le pays et de me rapprocher doucement des locaux. Pour Cuba, c’est aussi ce que j’ai fait. J’ai réservé mon premier logement à La Havane pour les 3 premières nuits. C’est une casa particular qu’une amie, amoureuse de cuba m’a conseillé. A savoir, que la casa particular dans laquelle vous séjournez, peut vous aider à trouver une autre casa particular, pour votre prochaine étape. Ils se recommandent les uns , les autres et c’est bien pratique d’en profiter. Ils appellent pour vous, les hôtes vous attendent à l’arrivée. Ils vous demanderont toujours si vous souhaitez dîner et prendre le petit-déjeuner. Dites oui, car les repas sont peu chers, très copieux, et bien meilleurs que dans les restaurants.

 

QUE METTRE DANS SON SAC-À-DOS POUR UN VOYAGE CUBAIN ? 

D’habitude, je me dis toujours, qu’au pire des cas, si j’ai oublié, j’achèterai sur place. En plus, il y a de fortes chances, que ça coute moins chère ! Pour la destination Cuba, c’est une toute autre histoire ! Les cubains font face à la pénurie de nombreux produits de première nécessité, mais pas que… Soyez donc prévoyants ! Je vous livre ci-dessous, la liste de mes effets personnels, que je ne regrette pas d’avoir pris avec moi, car très compliqué, voir impossible d’en trouver sur place  :

  • Mes produits de toilettes & hygiène : savon solide (cheveux & corps) , cup (qui remplace les tampons et serviettes hygiéniques), crème solaire, préservatifs, produit anti-moustique tropicalisé, quelques médicaments de base.
  • Mes vêtements : vêtements légers, serviettes de bain microfibre moyenne et petite (pour la sueur)
  • Matériel informatique : adaptateur / Transformateur (120V), téléphone basique
  • Divers  : crayons, stylos, papiers, livres pour bouquiner
  • Alimentation : fruits secs, barres de céréales pour les encas, café soluble, sachets de thé.

Me voilà arrivée à la fin. J’espère que mes conseils pour bien préparer votre voyage à Cuba vous auront été utiles ! Je suis actuellement en train de rédiger la suite des articles, n’hésitez pas à repasser de temps en temps ou suivre la page FACEBOOK 
N’hésitez à me partager vos questions et remarques en commentaires si certaines informations m’ont échappées. Je me ferai un plaisir d’y répondre dans les meilleurs délais ! Et surtout sachez que vos commentaires aident les autres lecteurs ! Ce blog est un collectif, faisons-le grandir ensemble 🙂 

 

 

8 comments

Julie 6 février 2018 at 19 h 54 min

Super!! Très jolies photos!

Reply
Marion
Marion 6 février 2018 at 21 h 02 min

Merci Julie pour ce commentaire qui fait plaisir ! 😀

Reply
Trotteurs Addict 7 février 2018 at 13 h 08 min

Ton article très complet me rappelle mon séjour a Cuba en 2009 . C’était beaucoup moins touristique ! Mais j’y retournerai c’est certain car cette ile reste l’un de mes plus beaux voyages !

Reply
Marion
Marion 7 février 2018 at 14 h 33 min

Hello Emmanuelle et/ou Charles 😉
Merci pour votre commentaire qui me fait très plaisir ! On y retourne ensemble alors ? 😉 Je souhaiterais faire la partie que je n’ai pas eu le temps de faire l’EST mais plus en mode randonnée 🙂

Reply
Bordelaise By Mimi 7 mars 2018 at 17 h 08 min

Hello!
Un très bon article qui apportera beaucoup de pistes aux futurs voyageurs vers cette destination. De très bons conseils et recommandations avant de partir découvrir cette île aux milles facettes. Effectivement il ne faut pas être trop accro à son téléphone, s’armer de patience et prévoir des en-cas si on est vegan/végétarien. Mais cette île vaut le détour pour les sublimes paysages de Vinales et les villes de Trinidad et la Havane 🙂
Bonne après midi
Mimi

Reply
Marion
Marion 9 mars 2018 at 9 h 54 min

Hello Mimi,
C’est vrai qu’à première vue les vegan/végétariens peuvent être complètement perdus ! Mais franchement, pour ma part j’ai préféré le mentionner systématiquement dès mon arrivée. Je n’ai jamais parlé de baisse de prix, et pourtant ce sont bien eux, qui me disaient que les repas seraient alors moins chers (car chez eux, c’est la viande, qui coûte le plus cher, car très souvent importée), alors que les légumes sont cultivés sur place. Moi qui aime consommer local, j’ai été ravie de le savoir. Puis, Internet, finalement on se rend compte, que ça fait un bien fou de se couper un peu du monde, de les voir eux sur leur téléphone sans lever le nez, ça nous fait penser que nous sommes très sûrement les mêmes chez nous, et qu’il est bon de prendre du recul de temps à autre 🙂 Mon prochain article (en cours de rédaction) portera sur la ville de Trinidad d’ailleurs. Merci à toi et belle journée 🙂 Marion

Reply
Mathilde 23 octobre 2018 at 10 h 25 min

Bonjour Marion
Je m’envole avec mon copain pour Cuba dans 40 jours et je stresse un peu. C’est pour moi un de mes premiers gros voyages.
J’ai quelques questions notamment sur la monnaie, je me demande si il faut tout faire changer à l’aéroport ou si dans le centre de là havane nous trouverons des bureaux de change avec un taux de change plus intéressant ?
Je me demande ausis pour le téléphone ? Tu as acheté une carte prépayer exprès pour Cuba ? Sur place où avant de partir ?
Ton article est vraiment top, j’adore te lire et tu nous apprend beaucoup. Merci

Reply
Marion
Marion 23 octobre 2018 at 18 h 19 min

Bonsoir Mathilde,
Je vais tenter de répondre à tes interrogations pour que tu puisses appréhender ton voyage plus sereinement 😉
– La monnaie : Je te conseille de retirer une grosse somme d’argent à l’aéroport (en n’oubliant pas de leur demander des petites coupures) une fois à l’hôtel tu en stocke une partie dans le coffre fort de ta chambre (ça évite de te balader et de stresser avec des grosses sommes d’argent en poche). Aussi, quand tu as terminé ta réserve, et si tu repasses par La Havane avant de partir ailleurs, tu peux te rendre sur le « Parque Central » à l’angle de l’Hôtel Iberostar auquel il y a une banque qui donne du cash sous présentation OBLIGATOIRE d’un passeport. Dans les villes comme Trinidad et Vinales il n’y a pas de soucis pour retirer de l’argent aux distributeurs. Je te conseille aussi, de prévenir ta banque avant de partir, pour ne pas que tu te retrouves bloquée. Privilégies une carte VISA si tu as, car elles passent plus souvent que les MASTERCARD.
– Le téléphone : je n’ai pas acheté de carte prépayée pour les appels, uniquement pour Internet et sur place. Si tu as Internet, tu peux utiliser whatsApp ou bien Facetime. Tu en trouve partout dans les rues. Je te conseille néanmoins de les acheter dans des restaurants/cafés histoire d’être sûre qu’elle soit remplie et que tu payes le vrai prix.
En espérant que tu te sentes apaisée, et je reste à ta disposition si tu as besoin de plus d’infos 🙂
Marion

Reply

Leave a Comment