Home Europe I GÉORGIE I Comment préparer un skitrip au pays de la tchatcha ?

I GÉORGIE I Comment préparer un skitrip au pays de la tchatcha ?

Comment préparer un skitrip au pays de la tchatcha en Géorgie par le Blog Madame Voyage

Vous êtes passionné de ski ? Vous adorez les espaces grandeur nature ? Vous aimez partager des tranches de vie avec les locaux ? Vous ne savez pas encore ce que c’est la tchatcha, mais vous êtes prêts à goûter sans presque jamais refuser ? Vous avez un petit budget mais vous êtes aventuriers ? Si oui, alors vous risquez d’adorer les montagnes du Caucase ! Très bien certes, mais là vous vous dites, comment préparer un skitrip au pays de la tchatcha en Géorgie ? 

COMMENT PRÉPARER UN SKITRIP AU PAYS DE LA TCHATCHA EN GÉORGIE ?

LES 10 BONNES QUESTIONS A SE POSER AVANT DE PARTIR

1 • Est-ce que je veux organiser qu'un skitrip ou aussi découvrir la Géorgie ?

Cette question est belle et bien la première à se poser, mais surtout, la première à y répondre ! Car toutes les prochaines questions, découlent de celle-ci.

2 • Quels transports emprunter d’une station de ski à une autre en Géorgie ?

Tout d’abord, à noter, la majorité des vols internationaux les moins chers, arrivent à destination de la capitale, Tbilisi. D’ici, vous avez deux possibilités :

  1. Emprunter les transports en commun (métros, bus, taxis et mini-bus ou marchoutkha, avion). Les avantages : le coût est dérisoire, pour nous européens. Pour exemple, un transfert en mini-bus, Tbilisi-Mestia coûte 30 lari soit 10€. Aussi, impossible de se tromper de route, les chauffeurs de taxi sillonnent le pays du matin au soir. Ils connaissent chaque trou en formation. Les inconvénients : ils font des haltes dans les grandes villes, pour débarquer et embarquer de nouveaux passagers. Aussi, les transferts entre l’une et l’autre ville (s’il n’y a pas de direct), peuvent durer parfois plus d’une heure. Penser aussi, au temps de trouver le bon endroit pour emprunter la prochaine. Compter une journée de voyage, soit environ 9h.  A noter, il existe des vols internes à tarifs très intéressants, pour ceux qui souhaitent gagner du temps et/ou voir de très jolis paysages vue du ciel ! Les aéroports se trouvent à Tbilisi, Kutaisi, Batumi et Mestia. La seule compagnie interne étant : Vanilla Sky Georgia . Réservation en ligne facile. A noter pour le vol Kutaisi/Tbilisi-Mestia si le temps est incertain, les avions sont annulés, mais paraît-il que la vue vaut vraiment le vol ! Avez-vous déjà testé ?
  2. Louer un 4×4, indispensable pour s’assurer de passer les routes les plus chaotiques du Grand Caucase de l’Ouest de la Géorgie (Mestia). Les avantages, la location s’effectue directement depuis l’aéroport, parfait pour un départ rapide (à condition d’avoir loué un GPS ou d’avoir téléchargé une application dans son téléphone). Aussi, le véhicule particulier offre beaucoup plus de flexibilité. Vous repérez un beau spot pour pique niquer ou prendre une photo, vous pouvez vous arrêter quand vous le souhaitez. Puis, ça engendre bien moins de logistique de transport. Les inconvénients, la location coûte vite plus chère. Pour exemple, la location d’un 4×4 Pajero pour la journée, coûte environ 160 lari soit 55€. Sans compter l’essence 0,70€/l.

En résumé, l’idéal c’est de motiver quelques potes, de louer un 4×4 pendant toute la durée du voyage ! Et à vous les montagnes vierges, les tchatchas, les bonnes bouffes et la peuf de dingue ! Pour exemple, 55€X10 = 550 / 4 = 138€ de location de véhicule par personne pour 10 jours. Ne vous inquiétez pas, ils ne regretterons vraiment pas !

Voici le lien du site de location qui propose actuellement des tarifs imbattables : Car4Rent

Si lors de vos recherches pour votre prochain voyage en Géorgie, vous trouvez de nouveaux sites encore moins chers à prestations égales, n’hésitez pas à les partager en commentaires, pour ainsi aider les autres voyageurs à s’organiser. Merci par avance pour votre précieuse aide.

3 • Dans quel coin de la Géorgie peut-on skier ?

CI-DESSOUS CARTE INTERACTIVE DES STATIONS DE SKI DE GEORGIE

  • Grand Caucase de l’Est

la station de Ski Resort Gudauri est située entre 2000 et 3200 mètres d’altitude. Elle profite de son emplacement idéal, à seulement 2h de la capitale. En effet, elle est actuellement la station la plus grande et la plus développée du pays. C’est aussi là moins authentique, très fréquentée par les touristes Russes, mais pas seulement. Beaucoup de jeunes européens y trouvent leur compte pour faire la fête sans limite. D’ailleurs, c’est très sûrement pour cette raison, que la vie est plus chère. Concernant le ski, il y a un beau domaine skiable, qui comblera les plus débutants comme les freeriders de l’extrême (pour information, la station cumule une moyenne de 13 mètres de chutes de neige par saison). Je note, des infrastructures très récentes. Pour les plus fortunés, n’hésitez pas, l’héliski est très prisé ( personnellement je n’ai pas essayé).

  • Petit Cause de l’Est

Bakuriani est située entre 1700 et 2700 mètres d’altitude. Elle se trouve à 2h30 de la capitale. Les familles trouveront leur bonheur avec un domaine skiable dans l’ensemble très facile. Pour les freeriders s’abstenir, à part la forêt et quelques run en ski de randonnée, oubliez. Privilégiez plutôt la copine d’à côté Mitarbi, je vous en parle juste en dessous.

Mitarbi est située à 2300 mètres d’altitude. Elle est localisée à 4km de la station de ski de Bakuriani par la route de Tatra trail.  Mes amis géorgiens me disent que cette station est THE PLACE TO BE pour les freeriders qui aiment s’envoyer dans la peuf, et pour les skieurs confirmés qui aiment engager dans des pistes bien difficiles. Attention les yeux, n’oubliez pas de ralentir de temps en temps, car les paysages sont absolument incroyables. Il y a des vues de juste magiques ! C’est difficile de vous en dire plus je ne la connait pas, en espérant enrichir ce post lors de mon prochain skitrip en Géorgie qui sait ?

  • Petit Caucase de l’Ouest

Goderzi est située à 2000 mètres d’altitude à seulement 2h de la station balnéaire de Batumi. C’est une toute petite station avec 1 télésiège et 1 télé-cabine encore très récente. Je n’y suis pas allée non plus, mais d’après les locaux, c’est une petite bulle d’air pure avec des possibilités de freeride hors norme (pour information, la station cumule une moyenne de 17 mètres de chutes de neige par saison). N’hésitez pas si vous avez plus d’infos en commentaires. Il y a de grandes chance qu’elle aussi prenne un essor considérable dans les année à venir, car elle est également très prisée et très accessible par les touristes à tout moment de l’année.

  • Grand Caucase de l’Ouest

Mestia est située entre 1500 et 2350 mètres d’altitude.  La station est ridiculement petite. Elle possède 2 télésièges. Clairement, elle a un faible intérêt pour le ski. Paraît-il que les télésièges, fonctionnent plus l’été pour offrir aux touristes piétons, une vue panoramique sur la chaîne du Caucase.

Tetnuldi est située entre 2100 et 3200 mètres d’altitude. Elle est nichée à 30 minutes du centre de Mestia. C’est Mon GROS COUP DE COEUR de tout le voyage ! Bien que la route soit complètement défoncée pour y accéder, le domaine est dingue, absolument sans limite. Surtout pour les amoureux de ski de randonnée et de freeride. Je suis prête à prendre le pari que dans quelques années, ce coin va devenir le paradis des aventuriers qui aiment galérer pour accéder à la nature encore vierge de monde été comme hiver ! C’est la station équipée la plus récente du pays. Elle possède 4 télésièges. Un tire-fesse est actuellement en construction. Lors de notre passage seulement 2 télésièges sur 4 fonctionnaient. L'un était défectueux et sera réparé cet été. Il rouvrira pour la saison prochaine. L'autre en amont, était fermé car inaccessible à cause de la panne du premier. Dommage, car ces 2 télésièges ouvrent des possibilités hors-pistes hors norme. Les locaux, me disent qu’un autre télésiège devrait s’installer prochainement, pour relier la petite station de Mestia à celle de Tetnuldi. Je reste informée, pour savoir si ce projet se transformera peut-être bientôt en réalité. Je dis bien peut-être, car les Svan veulent absolument protéger leur montagne, ils ne parlent pas de tourisme vert, mais c’est tout à fait ce qu’il s’y passe ! Et je vous avouerez secrètement, que je les soutien, parce que c’est un petit bout de paradis sans bruit ou presque… n’oublions pas les vaches qui meuglent, font  entièrement partie du décors, et j’espère encore pour longtemps.

4 • Où loger, lors de mon skitrip en Géorgie ?
  • Gudauri :  Ce ne sont pas les logements qui manquent. Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Du plus pourri au plus luxueux ! Si vous souhaitez trouver un bon rapport qualité/prix, visez au moins 35€ par personne souvent en demi-pension (bien car le midi vous pouvez manger pour pas cher sur les pistes).
  • > Je vous conseille l’hôtel : CLUB 2100 exceptionnellement bien placé avec toutes les commodités sur place (accès ski aux pieds, location de ski, restaurant de l’hôtel, et une mention toute spéciale pour le super Powder Bar)
  • Bakuriani & Mitarbi : ca ne sont pas les logement qui manquent non plus, mais je n’y suis pas allée, n’hésitez pas en commentaire, si vous avez des bonnes adresses à conseiller.
  • Goderzi : Attention, c’est un particulier, cette station possède peu de logements sur place. Je vous recommande de réserver avant de vous y rendre. Je vous conseille les 2 suivants : Hotel Meteo et Goderdzi Chalet. Pour réserver directement et à des imbattables c’est par ici : Hébergement Goderdzi Ski Resort.
  • Mestia : Ca ne sont pas les logements qui manquent non plus dans le centre ville. D’ailleurs, attention à ne pas vous faire avoir, ne louez pas de chambres chez l’habitant dans les petits villages attenants, si vous n’avez pas de véhicules. Personnellement nous avons logé toute la semaine à USCHBA Guest House (qui est plus un hôtel, mais le terme est à la mode par ici). Aucun reproche à leur faire. L’établissement est très propre, les communs sont spacieux, les chambres également. Avec vue sur les montagnes. Le petit-déjeuner se prend au restaurant Ushba la porte d’à côté. Sanitaire en commun (25GEL soit 8€) et salle de bain privée (40GEL par personne soit 13€). La seule chose que je regrette, c’est que c’est autorisé de fumer dans les communs, pour des non-fumeurs, difficile parfois.
  • Tetnuldi il y a une seule GuestHouse, très compliquée d’accès et excentrée de tout. Pour ainsi dire, il n’y a qu’elle autour. Pas un bar ni un restaurant aux alentours. Si vous souhaitez vous couper du monde un moment, c’est juste parfait, si vous souhaitez profiter de la vie nocturne pour rencontrer des géorgiens qui sont très facile d’accès dans ce coin là, préférez loger à Mestia.
5 • Est-ce que je prends mon matériel de ski, de snowboard ou pas en Géorgie ?

Comme mentionné dans la case « transport » ci-dessus, si vous empruntez les transports en commun, je vous conseille de voyager léger, car il y a de nombreux changements. Etre chargé à tendance à alourdir la logistique. Vous pouvez tout louer sur place dans les stations de ski. Inutile de s’y prendre à l’avance. Le matin même est largement suffisant. Ou, la veille au soir si vous souhaitez être prévoyants. Toutefois, si vous devez n’emporter avec vous, qu’une seule chose, prenez  vos chaussures ! Si vous décidez de louer une voiture, n’hésitez pas, à emporter l’ensemble de votre équipement. Plus bas, je propose une liste non-exhaustive du matériel de sauvetage à ne pas oublier.

  • Location dans la station de Gudauri Ski Resort : 

Gudauri est la plus grande station de la Géorgie. Chaque hôtel ou presque, est équipé de son local de location de matériel de ski. Si vous choisissez de louer un appartement entier, non loin de votre bâtiment se trouvera forcément un loueur de matériel de ski. Il y en a à tous les prix et à toutes les qualités. D’ailleurs, avant de louer, je vous conseille de faire un petit tour dans les racks à ski. Pour du matériel correct, le pack (chaussures, skis, bâtons et casque) coûte 35GEL/jour et par personne soit 12€. Concernant la location de matériel de ski de randonnée, il faut compter 70GEL/jour par personne soit 24€.

  • Location dans la petite ville de Mestia : 

Si vous décidez de louer l’ensemble du matériel, je vous conseille une seule adresse à Mestia :

Andro’s Ski shop – Rue principale – en face de la Guest House USHBA. Au delà du matériel très correct (skis de pistes, skis freeride, ski de randonnée avec DVA, sac airbag) Andro le jeune propriétaire, est un grand passionné de la montagne depuis tout petit. Ca n’est pas pour rien que je l’ai croisé deux fois dans la station de Tetnuldi en une semaine. Il est l’une des personnes qui nous a communiqué le plus d’informations pertinentes sur le domaine et les alentours. Il connait très bien son terrain de jeu. Aussi, il connait de nombreux guides dans tous types d’activités et saura vous conseiller au mieux, si vous souhaitez organiser une journée encadrée. A noter, il parle couramment l’anglais (rare dans le coin !).

Il n’a pas encore de page Facebook ni de site Internet actuellement en construction. Il me donnera les liens que je rajouterai dès que possible.

6 • Quelle pratique de ski en Géorgie ?

En Géorgie, il est possible de pratiquer du ski alpin, le ski de randonnée, le split board, le ski freeride, le ski freestyle (Gudauri uniquement), l’héliski, et aussi le catskiing

7 • Dois-je prendre un guide pour pratiquer le ski de randonnée en Géorgie ?

Evidemment, vous êtes obligés de rien. Mais comme mentionné ci-dessus, les montagnes du Caucase sont très reculées. Il est difficile d’acheter des cartes au 1/25000 comme chez nous. Si vous souhaitez profiter en toute sécurité, bénéficiez d’informations culturelles, je vous recommande fortement de vous adresser à un guide. Il aura le plaisir de vous transmettre la passion pour ses montagnes, de vous concocter une course adaptée aux conditions du moment, adapté à votre niveau et à votre rythme. Je vous invite à contacter Andro, du skishop.

8 • Qu’est-ce que j’emporte dans mes bagages pour un skitrip en Géorgie ?

Ci-dessous une liste du matériel à ne pas oublier pour skier en toute sécurité :

  • Matériel de sauvetage : DVA (Détecteur de Victimes d’Avalanches), pelle, sonde et sac ABS fortement conseillé ! Il faut savoir qu’à l’heure actuelle, les sauveteurs des stations n’ont pas le droit d’utiliser d’explosifs pour effectuer les déclenchements préventifs d’avalanches. Donc même dans les hors pistes de proximité, les pentes ne sont absolument pas sécurisés (rien à voir avec le professionnalisme des pisteurs en constante formation : la preuve ici).
  • Masque anti-UV et lunettes de soleil anti-UV : munissez-vous des deux. Aussi, si vous possédez un masque anti-brouillard, ne vous en privez pas. Pendant les jours blancs, ça permet de se faire plaisir quand même !
  • Casque
  • Crème solaire : munissez-vous d'une crème solaire à indice UV 50.
  • Paire de skis : préférez emporter votre paire de freeride rando pour vous régaler et varier les plaisir !

Pour le reste, je vous laisse faire votre sac-à-dos tout seul. Je ne peux pas vous aider à choisir votre plus belle culotte (rire).

9 • A quelle période aller en Géorgie pour skier ?

Selon le directeur des Pisteurs secouriste de l’ensemble des stations de la Géorgie, Vako, la meilleure période pour skier sans trop de monde, avec une neige de folie, est de mi-Janvier à mi-Février. Après évidemment la période s’étend de Décembre à fin Avril pour le ski alpin et jusqu’à fin Mai pour le ski de randonnée. Je ne peux pas vous donner de dates exactes, car chaque année les ouvertures et fermetures changent de dates. N’hésitez pas à vous renseigner auprès du superbe site SKIGEORGIA tenu par un local Daniel Doinitsin.

10 • Quel budget prévoir pour skitrip en Géorgie ?

Pour vous aider je vous donne quelques informations  :

  • Transport

transport en commun : exemples : Tbilisi – Gudauri10GEL soit 3,50€ / Tbilisi – Mestia : 30GEL soit 10€

Ces 2 informations, vous permettent de calculer facilement l’ensemble de vos transferts pour la durée de votre voyage.

location de voiture (type 4X4) : Pour exemple, la location d’un 4×4 Pajero pour la journée, coûte environ 160 lari soit 55€. Sans compter l’essence 0,70€/l. Plus vous êtes, plus le tarif devient intéressant.

A noter, si vous n’avez pas loué de véhicule, le transfert Mestia-Tetnuldi est entre 80-100GEL/jour aller-retour que vous soyez 1 ou 6.

  • Hébergement

Compter en moyenne 60GEL soit 20€/nuit pour une chambre double avec salle de bain privée hors petit déjeuner. Les prix baissent si vous choisissez la salle de bain partagée (c’est ce que nous avons fait pour minimiser le budget : 50GEL/nuit). Pour Gudauri compter plutôt 35€/nuit pour une chambre double avec salle de bain privée pour être sûr d’avoir un hébergement propre de qualité correcte.

  • Repas

Petit-déjeuner : 15/20 GEL pour 2 personnes

Déjeuner et dîner : 30-60GEL pour 2 personnes en fonction de votre appétit (et du nombre de tchatcha).

A noter, lorsque vous commandez vos plats, ils arrivent au fur et à mesure, sont disposés au milieu de la table, idéal pour partager entre tous les convives et déguster de nouvelles spécialités à chaque repas.

  • Forfait de ski

Pour faire simple, il faut compter en moyenne entre 30 et 40GEL (lari) pour un forfait de ski à la journée.

  • Guide de montagne local

Compter 150€ par jour (guide à la journée)

  • Location de matériel de ski alpin, ski freeride et/ou de ski de randonnée 

Compter entre 25 et 70GEL (lari) par jour suivant le type de matériel ski ou ski de randonnée par exemple, comme mentionné ci-dessus (pack : skis, chaussures, bâtons, casques et peaux pour les skis de rando).

 

Me voilà arrivée au bout des questions/réponses. En espérant que cet article comment préparer un skitrip au pays de la tchatcha en Géorgie vous aura été utile ? Si toutefois, il n'a pas répondu à toutes vos questions, n'hésitez pas à les poser en commentaires. Je me ferai un plaisir d'y répondre, dans la mesure de mes connaissances.

Je vous rappelle tout de même (oui je suis tombée amoureuse de la Géorgie et de ses possibilités infinies) skier en Géorgie dans le Caucase, c'est vivre une ambiance hivernale inédite, dans des paysages encore vierges de monde avec une neige abondante incroyable ! C'est aussi s'imprégner de la culture locale, partager des tranches de vies avec les géorgiens, voir même rentrer dans leur quotidien, car ils vous inviterons vite à boire un verre de tchatcha et à rider avec vous le lendemain ! (oui oui ça sent le vécu, loin d'être déçus, bien au contraire ! lis mon autre article par ici)

 

 

 

JE VOUS DIT A TRÈS BIENTOT POUR DE NOUVELLES AVENTURES ! 

 
Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux : Facebook et Instagram

Ce voyage est le fruit d’un partenariat avec SKIGEORGIA , Gudauri Ski Resort , Mestia Tetnuldi Resort , Georgian Mountain Guide (GMGA) Je remercie toutes les personnes qui ont contribué de près ou de loin à la réalisation de ce skitrip et de cet article. Je site : Ani Gerardze, Daniel Doinitsin, Vako Dundua, Tanguy Raman, Andro Burduli et bien évidemment mon chéri qui m'accompagne et me supporte dans cette aventure et dans l'écriture ! Toutefois, je garde le choix du contenu et de la rédaction de mes articles. 

Aussi, je souhaite remercier tout particulièrement l'équipe de SkiPass avec leurs articles à lire absolument qui nous ont convaincus de passer de l'idée, du projet, à la réalité ! Merci à Sophie Lechasseur également, de m'avoir donné quelques infos complémentaires pour l'organisation. 

Leave a Comment